Après avoir créé le concept en 2019, la réussite de ce coup d’essai l’a poussé à ne pas en rester là… Alors, après de longs mois de réflexion et de préparation, Stan Thuret relance le Finistèreman et s’accompagne pour l’occasion de son fidèle partenaire, Everial.
Le Finistèreman Everial qu’est-ce que c’est ? C’est la rencontre entre le triathlon 
très longue distance et la course au large. Tous sportifs, plus ou moins aguerris, auront la possibilité durant l’été de relever le challenge et de battre le temps de référence établit par son créateur, qui est de 38 heures, 6 minutes et 17 secondes. 

Alors, prêts à relever le défi ?! 
Les triathlons, les régates, les trails…toutes les compétitions sont chamboulées, alors venez vous challenger sur ce défi ! Postez une annonce, montez votre équipe en Mini650, en Figaro, en Class40, en multicoques ou en bateau de croisière. L’important est de montrer que l’on peut faire du sport cet été et se dépasser ! 

Le concept 
Tout au long de l’année, Stan court 2 fois par semaine, roule et nage autant qu’il peut pour être en forme sur son bateau « J’ai créé le Finistèreman car j’aime naviguer, nager, rouler, et courir. Et mon jardin c’est le Finistère, un terrain de jeu incroyable !  Faire le tour de ce territoire, de tous ces endroits magnifiques, sans s’arrêter et sur un parcours engagé, c’est vraiment magique. »  explique-t-il. En parallèle, il navigue à bord de son Class40 sous les couleurs d’Everial et il était important de lier la course au large dans son défi sportif. Son idée folle est née l’an passé et a muri jusqu’à ce qu’il saute le pas et réalise ce sacré challenge, le 23 août 2019.

Stan Thuret et son partenaire Everial ont voulu aller plus loin cette année en ouvrant le défi à tous et en offrant la possibilité à tous les amoureux du triathlon et de la mer de battre le temps de référence qui est de 38h et 06min. « Stan est l’inventeur du concept. Nous avons misé sur lui comme skipper du bateau et l’ADN d’Everial est d’accompagner ses collaborateurs jusqu’au bout de leurs projets. De plus nous aimons la créativité et l’innovation, associer un Ironman avec la voile est du jamais vu.  Etre partenaire d’une telle épreuve, nouvelle, qui allie sport et esprit d’équipe est dans nos gènes. » raconte Lionel Garcia, directeur général d’Everial. De plus l’annulation de la plupart des évènements sportifs cet été laisse une opportunité pour attirer un beau plateau. 

Le défi 
Le défi est clair, il vous faut réaliser quatre étapes en un temps record. Les étapes sont les suivantes : 3,8 km de nage en mer, 120 milles de voile, 180 km de vélo et enfin 42 km de course à pied. Celles-ci peuvent être réalisées individuellement, en équipe ou encore en relais et sur tous types de bateaux. Le challenge reste ouvert
 tout au long des deux mois d’été, juillet et août